Bâgé-le-Châtel

 

 

Bâgé - le - Châtel

Commune de 874 habitants pour une superficie de 88 ha

Chef lieu de canton de 14 672 habitants

            Au XIè siècle Bâgé était appelé Balgiacus, déformation de Balbiacus qui indiquerait la présence d'un propriétaire romain du nom de Balbius. Puis la cité pris différents noms: Baugies en 1250, Baugia en 1265, Baugie en 1343, Bagie en 1350.

 

            Le plan de la commune est circulaire. Le cercle de rue extérieur occupe l'emplacement des anciens fossés et les 2 rues principales sont rectilignes et se coupent à angle droit. C'est en 1399 que Aymon de Savoie a autorisé les habitants à clore leur ville pour se défendre. Le carrefour des 2 rues principales est appelé : "l'Ecart" car c'était l'endroit où les coupables étaient exécutés par "écartèlement". Les Sires de Bâgé avaient droit de basse justice et on disait: "raide comme la justice de Bâgé".. La rue qui va de la place de l'Eperon (lieu d'entrainement des cavaliers) à l'Ecart s'appelle la rue condamnale, par elle, étaient conduits les prisonniers des geôles au lieu d'exécution.

 

            La souche des Sires de Bâgé proviendrait d'un certain Hugues I° qui reçut en 830 l'abbaye de St Laurent et la seigneurie de Bâgé des mains de Louis le Débonnaire, fils de Charlemagne. C'est Rodolphe qui succédant à Hugues IV en 1015 porta le titre de Seigneur de Bresse, dominant aussi sur une partie de la Dombes. Citons UlrichI° qui concrétisa le voeu de son père Renaud I° en construisant l'Eglise de St André de Bâgé (toujours debout). Son fils Renaud II lui succéda de 1120 à 1153. Un autre fils Etienne fut Evêque de Mâcon de 1167 à 1182. Citons encore Renaud III, 12ème Sire de Bâgé qui trouva la mort à l'entrée de Mâcon au cours d'une expédition punitive contre les soldats de l'Evêque. Renaud IV mourut à la croisade et son fils Guy peu après en 1268. Ce dernier laissait sa fille Sibille pour seule héritière, elle épousa en 1272, Amédée V de Savoie, et les possessions de Bâgé furent rattachées à la Savoie avec pour capitale Bourg.En 1460 Bâgé le Chatel fut érigée en Comté par le Duc Louis de Savoie et devint en 1575 Marquisat avec Renée de Savoie Comtesse de Tende, veuve de Messire Jacques d'Urfé. En 1595 Bâgé fut sous le siège du maréchal Biron qui massacra et pilla, démolit en partie le chateau dont la grosse tour. Le traité de Lyon du 17 janvier 1601 rattacha la Bresse à la France.

 

 

Vous êtes le 48677ème visiteur

blason de Bâgé.jpg

Quand peut-on bricoler sans gène pour son voisin,voir ci-dessous

Attention au bruitattention-au-bruit.pdf (235.71 Ko)